La plante purificateur d’air : mythe ou réalité ?

En vous rendant chez une connaissance ou en entrant dans un établissement, vous avez sans doute remarqué quelques pots de plantes installés dans un coin, voire un véritable mur de végétal ? À part qu’ils représentent des éléments de décoration tendances pour l’intérieur, ils y trouvent surtout une place en raison de leur action dépolluante. En effet, certaines plantes sont réputées pour assainir l’air intérieur dont, vous n’êtes pas sans savoir, est bien plus pollué que celui à l’extérieur. Qu’en est-il vraiment de l’efficacité de la plante purificateur d’air ? Quelles sont les variétés les plus recommandées ? Tour d’horizon.

Est-ce utile ? Est-ce que ça fonctionne ?

Lorsqu’il s’agit de question d’utilité, il convient d’abord de comprendre en quoi une plante purificateur d’air peut être un besoin ou plus précisément quel changement apportera la nature en termes de qualité d’air et quelle sera sa mission ?
La réponse à cette question est qu’elle sera destinée à assainir l’air en éliminant les polluants qui envahissent l’intérieur et en rehaussant le niveau d’humidité. Il est à préciser que les contaminants responsables du syndrome du « bâtiment malsain » font partie de notre quotidien et nous sont même parfois inséparables.


En effet, on les répartit en quatre catégories :

Appellation du polluantLes sources
AcétonePeintures, colles, dissolvants, etc
BenzèneFumée de la cigarette, carburant, certains produits de décoration et de bricolage
FormaldéhydeProduits d’isolation, tapis, certains textiles, etc
TrichloroéthylènePlastiques, insecticides, mobiliers, etc

Lorsque le présumé rôle de la plante purificateur d’air a été défini, il est désormais temps de savoir s’il est réellement apte à assurer sa mission dans des conditions réelles.

La première expérimentation populaire remonte aux années 80, lorsque le Docteur Wolverton de la NASA a testé l’efficacité de quelques végétations dépolluantes dans une station spatiale. Il a conclu qu’en 1 jour :

  • Le Dracaena deremensis peut éliminer le trichloroéthylène à 78 %
  • Le Ficus robusta vient à bout du benzène, du trichloroéthylène et du formaldéhyde à 80 %
  • L’air contenu dans une surface de 200 m² peut être purifié grâce à 15 à 18 plantes de taille moyenne.

Plus tard, des scientifiques mettent en lumière les résultats des tests dans des conditions réalistes. Celles-ci, étant basées sur certains paramètres comme :

  • Les échanges d’air
  • Les volumes
  • L’impact de l’aération
  • La lumière et son niveau d’intensité
  • Toutes les variantes de COV ou composés organiques volatiles

Conclusion : la réduction de polluants en présence de ces critères d’évaluations est très faible. Autrement dit, quelques plantes à elles seules ne suffisent pas à dépolluer l’air dans un habitat. Il n’est possible de parvenir à un tel résultat que seulement qu’en créant une véritable mini-jungle à l’intérieur, pourtant ce n’est pas faisable.

Néanmoins, rien n’empêche d’installer des plantes dépolluantes chez soi, car elles peuvent quand même contribuer à l’élimination de certains polluants atmosphériques et à l’octroi d’un air plus salubre.
Il faudra combiner son pouvoir nettoyant avec quelques gestes sains comme :

  • Une aération quotidienne : favoriser l’échange d’air en ouvrant les portes et fenêtres
  • Le maintien d’un intérieur éloigné de poussières
  • Éviter de fumer à l’intérieur, de diffuser des parfums
  • Éviter l’installation de l’humidité
  • Limiter l’émanation de produits synthétiques comme les dissolvants, etc.

Combiner l’usage d’une plante purificateur d’air et d’un appareil d’épuration d’air peut aussi être très efficace, surtout si vous habitez un quartier très pollué.

Découvrez aussi notre article sur le purificateur d’air à eau.

Comment les plantes captent les polluants ?

Le phénomène de la photosynthèse s’explique ainsi :

  • Les feuilles et les tiges absorbent l’eau, la lumière et aussi toutes sortes de gaz ; y compris les polluants suspendus dans l’air
  • Les micro-organismes les substituent en nutriments qui, sont par la suite captés par les racines
  • Au moment de la respiration, les plantes diffusent de l’oxygène et apportent de l’humidité

Quel type ?

Les plantes épuratrices qui peuvent survivre à l’intérieur sont celles qui proviennent des forêts tropicales. En effet, elles ont l’habitude de recevoir la lumière qui traverse les branches ou autrement dit de la lumière filtrée.
Car dans un logement, les conditions d’épanouissement idéales sont absentes (pluie, soleil, etc.), il faut ainsi privilégier des variétés qui peuvent subsister avec une lumière tamisée et ce sont les plantes issues des forêts subtropicales.

Comment choisir ?

Avant de se précipiter dans l’acquisition d’une plante dépolluante, il est important de connaître ces points importants, surtout si vous êtes novice dans ce domaine :

  • Une pièce qui se tourne au nord face au soleil peut être un blocage pour l’épanouissement de votre arbuste.
  • Privilégiez les variétés succulentes à l’instar du cactus, car elles présentent une résistance accrue et retiennent de l’eau. Si vous oubliez de l’arroser, il n’y a aucun risque de dégradation.
  • Vérifiez si votre arbuste est susceptible d’être un danger pour vos enfants et animaux domestiques.
  • Évitez d’acheter des plantes qui émanent une odeur nauséabonde et qui présentent des choses collantes sur les feuilles ainsi que des points blancs.
  • C’est un bon achat lorsque les racines sont épaisses et de teintes claires et lorsque le feuillage est épais, à première vue.

Palmier nain

Caractéristiques de l’Areca Palm

Origine Areca lutescensMadagascar
NatureExotique
ActionsHumidifie l’air, peut capter la plupart des toxines telles que le formaldéhyde, le benzène, le monoxyde de carbone, etc.
AvantageN’est pas toxique pour les animaux
EntretienEn pot : utiliser un mélange de sable et d’engrais de feuille, sol drainé, mais fertile

Température : supérieure à 16°C

Eau de pluie pour l’arrosage, de préférence

Rythme d’arrosage : normal

Éviter d’exposer directement au soleil, mais la lumière doit être légèrement filtrée

Privilégier un emplacement à proximité d’une fenêtre
CaractéristiquesLongues feuilles vertes

Fleurs blanches ou jaunes

Hauteur à l’âge mature : 1.5 m
PiècesVéranda ou pièce bénéficiant d’une bonne luminosité

Chlorophytum comosum

Il s’agit d’une plante araignée artificielle très réaliste qui est constituée de 5 branches, 35 feuilles et 12 fleurs. Elle mesure 60 cm, comme la hauteur d’un Chlorophytum comosum réel à maturité.
Contrairement à la version naturelle, elle n’est pas toxique et peut faire office de décoration pour bien des années. D’ailleurs, elle est parfaite si vous manquez du temps pour les travaux d’entretien alors que vous voulez apporter une touche naturelle dans votre intérieur.

Caractéristiques d’un vrai Chlorophytum comosum

Origine Chlorophytum comosumAfrique du Sud
NaturePlante herbacée de la famille des liliacées
Actions Très efficace pour l’élimination du monoxyde de carbone, du toluène, du benzène, du formaldéhyde ou encore du xylène.
Avantages Entretien facile

Très jolie, belle décoration notamment si elle est suspendue

Peut survivre en cas d’oubli d’arrosage, car les racines peuvent stocker l’eau
EntretienBon apport en luminosité, mais éviter le soleil direct

Éviter l’accumulation d’eau au niveau de la soucoupe à plus de 30 min. Le cas échéant, les racines seront dégradées.

Ajout d’engrais en été en raison de la floraison

Arrosage régulier

Rempotage chaque année

Éviter de conserver dans une pièce dont la température est moins de 7°C
CaractéristiquesFeuilles vertes à rubans blancs

Fleurs blanches étoilées

Hauteur à l’âge mature : 0.6 m
PiècesSalle de bain
InconvénientToxique pour les animaux de compagnie

Plante purificateur d’air : Dragonnier

Il s’agit d’une belle fleur tropicale d’une teinte verte intense qui n’a pas encore atteint son âge adulte, car sa hauteur est de 65 cm. Pour un prix abordable, vous aurez deux plantes et deux pots de 17 cm de diamètre.

Origine Dracaena marginataMadagascar
NaturePlante dépolluante arbustive de la famille des agavacées
ActionsVient à bout du trichloréthylène, du formaldéhyde, du dioxyde de carbone et du benzène.
AvantagesLongévité accrue à condition d’être bien entretenue
EntretienÉviter les températures en-dessous de 21°C

Apport en chaleur suffisant toute l’année

Privilégier un sol composé de terreau et de compost
Bonne luminosité, sans pour autant exposer directement au soleil

Deux fois par semaine, entretenir le feuillage en les pulvérisant d’eau non calcaire.

Arrosez deux fois hebdomadairement, en été.

Bien sécher la terre avant arrosage lors des temps froids.
CaractéristiquesFeuilles très longues

Hauteur à maturité : 200 cm
PiècesVéranda et intérieur

Plante purificateur d’air , Dieffenbachia

Le Dieffenbachia représente une variété de plante purificateur d’air ; caractérisée par des feuilles vertes très étendues avec de grandes taches jaunes. Cette réplique de la marque NearlyNatural est très réaliste. En effet, son aspect extérieur est très similaire à l’originale.
Elle est livrée avec un joli pot en bois dense et le végétal artificiel est fabriqué en soie pour durer aussi longtemps et être hautement résistante.

Caractéristiques d’un Dieffenbachia/Canne du Muet/Plante des Sourds-Muets réel

Origine DieffenbachiaAmérique du Sud
NatureTropicale, de la famille des aracées
ActionsÉlimine le xylène et le toluène grâce à ses feuilles grosses et friandes

Capte le formaldéhyde grâce à ses racines
InconvénientsVénéneuse et dangereuse pour les hommes et les animaux
EntretienTempérature recommandée pour la plantation : entre 15 à 20°C

Lumière tamisée, mais avec un apport suffisant

Éviter le rapprochement avec les sources de courant d’air

Arrosage régulier en été

Rempotage chaque année pour les jeunes plantations
Éloigner de toute zone sèche
CaractéristiquesFeuilles panachées et vertes avec traces jaunes

Hauteur : 100 à 150 cm
PiècesSalle de bain

Plante purificateur d’air – Rhapis Excelsa

Origine Rhapis Excelsa ou Palmier Bambou ou encore Palmier Raphia/MadameSud de la Chine
NaturePlante d’intérieur de la famille des Arécacées
ActionsTrès efficace pour venir à bout de l’ammoniac, du xylène et du formaldéhyde.
AvantagesEntretien facile

Aspect extérieur similaire à un bambou
EntretienPlantation dans un pot composé de terre, terreau et cailloux

Exhiber à une température ambiante entre 7 et 25 °C ; la lumière filtrée est idéale

Bien arroser l’été
Fréquence d’arrosage réduit en hiver

Vaporiser avec de l’eau pour reprendre l’environnement originel (pluie abondante au Sud de la Chine)
CaractéristiquesFeuilles de couleur vert foncé

Ressemble à un bambou

Hauteur : 1,50 m
PiècesCuisine en raison de la présence dominante d’ammoniac et salle de bains

Plante purificateur d’air : Sansevieria SUPERBA | Langue de belle-mère

La langue de belle-mère ou plante serpent est facile d’entretien. En tant que variante grasse, elle retient de l’eau et présente une résistance élevée, ce qui est idéal pour les débutants.
Avec ses grosses feuilles verticales aux bordures jaunes, elle se veut comme une belle décoration d’intérieur. Chaque Sansevieria est livrée avec un pot de 12 cm de diamètre.

Origine Sansevieria SUPERBA ou Langue de Belle-mèreAfrique et autres territoires tropicaux
NaturePlante succulente de la famille des agavacées
ActionsVient à bout des contaminants tels que le benzène, le trichloréthylène et des nombreux cancérogènes
AvantagesFacile à entretenir

Peut survivre avec tous les niveaux de luminosité et en l’absence d’un arrosage régulier, car il s’agit d’une plante succulente

Résistante
InconvénientsToxique aussi bien pour les humains que les animaux
EntretienTerre bien drainé

Pot étroit

Température chaude, bonne luminosité sans pour autant exposer au soleil direct

Ôter les feuilles dégradées et enlever la poussière avec un linge humide

Arrosage dans un rythme d’une fois tous les trois semaines, avec soucoupe bien drainée
CaractéristiquesGrosses et longues feuilles vertes

Hauteur : entre 30 et 150 cm
PiècesChambre et toutes les pièces de la maison

Autre plantes purificateur d’air

Anthurium

Origine Anthurium ou Langue de FeuAmérique Tropicale
NaturePlante épuratrice de la famille des aracées
ActionsÉlimine l’ammoniac et le xylène
AvantagesLes feuilles sont robustes et résistantes

Les fleurs en forme de cœur peuvent survivre jusqu’à 1 mois dans un vase
InconvénientsElle diffuse une odeur susceptible de causer des allergies ou des migraines
EntretienTerre composée de terreau d’écorce, de sable et de tourbe blonde, à proportions égales

À ne pas mettre en contact avec des courants d’air

Bonne luminosité en hiver et aucun contact direct avec le soleil en été

Nettoyer les feuilles avec un linge légèrement mouillé d’eau non calcaire

Bien arroser en été

Vaporiser de l’eau tous les jours pour lui permettre de se développer dans un environnement similaire aux forêts tropicales

Éviter l’accumulation d’eau au niveau de la base des racines

Éviter les températures inférieures à 10°C
CaractéristiquesPlante verte non rustique avec de jolies fleurs

Hauteur : 50 à 80 cm
PiècesCuisine et salle de bain, véranda

Azalée (Rhododendron indicum)

Origine Rhododendron indicum ou l’azalée des fleuristesAsie, Europe et Amérique du Nord
NatureArbuste de la famille des Ericaceae
ActionsEmprisonne l’ammoniac et le formaldéhyde
AvantagesBelle floraison

Feuillages très persistants

Peut survivre avec une très basse température de -20°C
EntretienSol composé de terre de bruyère

Arrosage avec une eau non calcaire lors des périodes estivales, deux fois par semaine

Arrosage à rythme moins élevé en hiver

Rempoter tous les deux ans
Vaporiser les feuillages d’eau déminéralisée

Aucune exposition face au soleil direct

Éviter les températures supérieures à 18°C
CaractéristiquesFeuilles très vertes, ovales et robustes
Hauteur : 80 à 300 cm
PiècesTerrasse ou balcons

Quid de l’entretien ?

Bien que chaque variété requiert une attention différente et particulière en termes d’entretien, voici quelques gestes communs et fondamentaux à adopter :

  • Veillez à ce que le sol ne soit pas ni trop humide ni trop drainé
  • Dans l’idéal, veillez à offrir une source lumineuse suffisante aux plantes. À savoir que celles à feuillages requièrent 8 heures d’exposition journalière, contrairement aux succulentes qui exigent un bon éclairage constant.
  • Vérifiez que le pot présente des cavités pour le drainage

Conclusion

Se contenter uniquement du pouvoir assainissant d’une plante purificateur d’air pour espérer venir à bout de toutes sortes de polluants dans son intérieur n’est pas une bonne idée. En effet, les nombreux tests de scientifiques n’ont pas encore permis d’affirmer « l’efficacité de la nature » sur l’assainissement de l’air à 100 %.
Néanmoins, il est possible de contribuer à rendre un air plus sain en combinant cette solution simple et verte avec les gestes recommandés au quotidien ainsi que les différentes alternatives innovantes telles que les appareils de purification d’air.